Conseils d’installation de spot encastrable dans le jardin

Conseils d’installation de spot encastrable dans le jardin

19 septembre 2020 0 Par AC

En plus d’embellir votre espace extérieur de façon remarquable, le spot encastrable de jardin joue un rôle sécuritaire non négligeable. Nous conseillons d’opter pour des luminaires LED enterrés le long de l’allée et de la terrasse. C’est moderne, esthétique et efficace à la fois. De surcroît, un spot encastrable est facile à installer. Il suffit de suivre les conseils qui suivent.

Les outils nécessaires à l’installation d’un spot encastrable

Comme on dit, les bons outils font les bons ouvriers. La première étape à franchir pour réussir l’installation d’un spot encastrable terrasse ou du jardin est donc de vous assurer d’avoir tous les équipements qu’il faut. Voici la liste :

  • Le spot LED à encastrer ;
  • Un support ;
  • Une visseuse ;
  • Une douille ;
  • Une boîte de dérivation ;
  • De la résine ;
  • Du gravier ;
  • Une pince coupante ;
  • Une scie à cloche.

Les règles de sécurité pour l’installation d’un spot encastrable

Étant donné que votre spot encastrable extérieur sera alimenté par de l’électricité tout en étant exposé à différentes agressions (vent, poussière, humidité, etc.), il est impératif de suivre des normes de sécurité strictes pour écarter tous les risques d’électrisation et de panne. Notamment, la norme NFC 15-100 exige de prévoir un point d’éclairage pour l’entrée principale de votre propriété. Et selon la norme CEI 60529 de la Commission électrotechnique internationale, un spot enterré pour la terrasse et le jardin doit bénéficier d’un indice de protection (IP) élevé.

L’indice de sécurité en question se compose de 2 chiffres. Le premier chiffre (1 à 6) fait référence au niveau de protection contre la poussière. Le second chiffre (1 à9), quant à lui, indique le niveau d’étanchéité. Pour une terrasse couverte, par exemple, l’indice de protection minimal est de 44. Pour un sol dur ou une zone légèrement en pente, le spot encastrable doit disposer d’un IP de 67 minimum. En outre, il faut un dispositif d’éclairage avec un IP de 68 ou plus pour une zone perméable exposée à l’inondation.

Les étapes à suivre pour installer un spot encastrable

Maintenant que vous êtes bien équipé et connaissez les règles de sécurité à suivre en fonction de la configuration de votre espace extérieur, vous pouvez passer à l’installation de votre spot encastrable. Avant tout, assurez-vous que la somme des puissances de tous les luminaires à poser est inférieure à la puissance de votre transformateur. Voici donc les étapes à suivre pour l’installation :

  • S’il s’agit de plusieurs spots encastrables, mesurez d’abord la longueur totale et marquez l’emplacement de chaque spot.
  • Coupez l’électricité.
  • Évitez d’encastrer un spot dans une cavité, privilégiez une surface plane ou légèrement inclinée.
  • Installez la boîte de dérivation dans un endroit totalement à l’abri des intempéries.
  • Passez le câble électrique étanche depuis la boîte de dérivation. Placez-le dans la gaine avant le tendre jusqu’à l’emplacement du spot. Sectionnez le câble à l’aide de la pince à couper si nécessaire.
  • Dénudez les fils de chaque spot encastrable avant de les brancher au câble.
  • Creusez une sorte de puits pour placer le spot encastré au sol. Mettez une couche de gravier (45 cm d’épaisseur environ) dans le fond.
  • Pour un spot encastré dans la terrasse, percez un trou en utilisant la scie à cloche. Desserrez les vis du passe-câble et faites passer les fils. Resserrez bien les vis.
  • Encastrez le spot en le positionnant correctement dans le trou préalablement creusé.
  • Insérez les fils de même couleur dans la borne et fermez la boîte de dérivation.
  • Faites un test du branchement.
  • Si tout fonctionne, remplissez la boîte de dérivation de résine. Incorporez les composants et remplissez de résine jusqu’à ce que les câbles soient totalement couverts.

Lisez par la suite ,tout ce qu’il faut savoir sur les astuces pour rénover sa salle de bain