Quelle est l’importance de la religion pour comprendre la paix?

Quelle est l’importance de la religion pour comprendre la paix?

24 mars 2021 0 Par Halima

Beaucoup peuvent penser que la religion est la principale cause des conflits dans le monde, ou bien d’autres peuvent considérer la religion comme un défenseur de l’harmonie. Des recherches menées par l’Institut pour l’économie et la paix (IEP) ont montré que, s’agissant d’affecter les niveaux de paix à l’intérieur des pays, la religion n’est pas un moteur majeur.

Selon la recherche publiée en 2014, d’autres facteurs socio-économiques ont une influence plus significative sur la paix que la religion. La corruption, le produit intérieur brut (PIB) par habitant, les inégalités, le genre, la terreur politique et la cohésion intergroupe ont tous des relations plus significatives avec le niveau de paix d’un pays que la religion.

La recherche indique que ces facteurs sont globalement des déterminants plus importants dans la conduite de la violence et des conflits dans la société que la présence de croyances religieuses.

Relations entre la paix et religion

Le seul lien significatif entre la paix et la religion trouvé dans l’analyse de l’IEP est que des niveaux élevés de paix sont liés soit à de faibles niveaux de diversité religieuse, soit à des niveaux élevés de diversité religieuse.

Des niveaux modérés de diversité voient des niveaux inférieurs de paix soulignant la nature courbe en cloche du lien entre la paix et la diversité religieuse.

L’IEP a étudié les relations empiriques entre la paix, telle que mesurée par le Global Peace Index, et diverses mesures religieuses liées aux niveaux de croyance religieuse, de restrictions et d’hostilités envers la religion, combinées à un certain nombre d’autres facteurs socio-économiques, pour expliquer statistiquement la relation entre religion, paix et conflit.

Une source clé d’information dans l’analyse comprend deux indices créés par Pew Research qui mesurent les restrictions gouvernementales sur la religion et l’hostilité sociale envers les groupes religieux.

La pluralité religieuse a un effet apaisant

Certaines caractéristiques religieuses sont associées à la paix, par exemple si un pays contient un groupe religieux dominant.

L’IEP a constaté des niveaux de paix plus élevés dans les pays sans groupes religieux dominants et moins de restrictions gouvernementales sur la religion.

D’après l’analyse, les pays sans groupe religieux dominant sont en moyenne 17% plus pacifiques que les pays avec un groupe religieux dominant. Ces pays ont également en moyenne 25% de restrictions religieuses en moins et les hostilités religieuses sont 40% moins élevées.

La pluralité religieuse semble avoir un effet apaisant, s’il n’y a pas de restrictions officielles. Alternativement, si les membres d’un groupe religieux dominent, ils sont susceptibles d’accéder au pouvoir de l’État et de l’utiliser, ce qui peut conduire à la persécution d’autres groupes religieux.

Les pays où 60% de la population s’identifie à un système de croyances ou à une dénomination particulière ont un groupe religieux dominant.

Plus de restrictions avec des niveaux moyens de diversité religieuse

À l’échelle régionale, l’homogénéité et l’hétérogénéité religieuses sont associées à une plus grande liberté religieuse.

Les régions à diversité religieuse de milieu de gamme ont tendance à avoir le plus de restrictions gouvernementales et d’hostilités sociales envers la religion.

Les deux régions les plus homogènes sur le plan religieux, l’Amérique centrale et les Caraïbes et l’Amérique du Sud, ont les niveaux les plus bas de restrictions gouvernementales et d’hostilité religieuse.

Les trois régions les plus diverses sur le plan religieux, l’Amérique du Nord, l’Asie-Pacifique et l’Afrique subsaharienne, ont des niveaux tout aussi bas de restrictions gouvernementales et d’hostilités religieuses.

En revanche, les régions avec des niveaux moyens de diversité religieuse ont les niveaux les plus élevés de restrictions gouvernementales et d’hostilité religieuse et les niveaux de paix les plus bas. La Russie et l’Eurasie, l’Asie du Sud et le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ont tous des niveaux moyens de diversité religieuse.

L’Europe va à l’encontre de cette tendance régionale. Cependant, cela peut être dû au fait que l’Europe contient la majorité des démocraties à part entière du monde et que les démocraties à part entière ont plus de pouvoir explicatif de la paix que la diversité religieuse.